Les déchets dans la Nature

Les déchets dans la Nature, c’est contre-nature !

Rejeter ses déchets dans la Nature est loin d’être anodin et doit être proscrit !

En effet, les déchets abandonnés dans les milieux naturels ont un impact majeur sur ceux-ci. Ils peuvent contaminer les sols et les eaux et avoir une influence négative sur la biodiversité. Dans l’Océan Pacifique Nord, il s’est formé, à la faveur des courants marins, une zone contenant des plastiques flottants sur une surface telle qu’elle a été baptisée « le huitième continent » ou « continent de plastique ».

Les sacs plastiques rejetés dans le milieu marin sont l’un des exemples les plus connus et documentés de déchets occasionnant des dégâts sur la faune. En l’occurence, les tortues sont gravement touchées, elles confondent les sacs flottants avec leurs proies, les méduses et s’étouffent en les ingérant.

Par ailleurs, les plastiques en se dégradant relâchent dans le milieu marin des éléments toxiques qui s’accumulent, à faible dose, dans le corps de la plupart des animaux (poissons…), tout au long de la chaîne alimentaire. L’homme se situant au sommet de cette chaîne alimentaire, certains scientifiques sont préoccupés par les répercussions sur le long terme de ce phénomène, dit de bioaccumulation, sur la santé humaine.

Aujourd’hui, certains produits de consommation sont dits « biodégradables », c’est-à-dire que leur dégradation dans l’environnement par des organismes vivants ne produit pas d’éléments ayant des effets dommageables sur le milieu naturel. Bien entendu, ces déchets seront les plus rapides à se dégrader, toutefois, dans la Nature rien n’est instantané…

N’oublions pas qu’au delà des aspects toxiques pour l’environnement, les déchets occasionnent aussi une pollution visuelle dans le milieu naturel. Qui apprécie de se balader en famille dans une forêt où les bouteilles, les plastiques ou les conserves se disputent le sol avec les feuilles mortes et la mousse ? Assurément personne. Autrement dit, AUCUN déchet, quel qu’il soit, ne doit être abandonné dans l’environnement. Aujourd’hui, nous avons tous une déchetterie près de chez nous, des filières de recyclage et de revalorisation sont en place pour tous les types de déchet,aucune raison valable ne justifie donc les dépôts sauvages.

Temps moyens de dégradation totale des déchets dans la Nature

Grâce à des études en laboratoire, les temps de dégradation des déchets ont pu être estimés :

Déchets dans la Nature

Ticket de bus : 3 semaines

Mouchoir en papier : 3 mois

Trognons de pomme : 4 à 6 mois

Peau de banane : 6 mois

Journal : 3 à 12 mois

Mégot de cigarette avec filtre : 1 à 2 ans

Chewing-gum : 5 ans

Papier de bonbon : 5 ans

Boîte de conserve : 100 ans

Briquet : 100 ans

Canette en aluminium : 200 ans

Sac en plastique : 300 ans

Bouteille en plastique : 500 ans

Barquette en polystyrène : 1000 ans

Bouteille en verre : 4000 ans