Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux

Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux

Principe

L’enfouissement ou stockage est l’étape ultime d’élimination des déchets. Il concerne la fraction des déchets qui ne peut pas être valorisée par réemploi ou recyclage dans les conditions techniques et/ou économiques du moment. Cela peut notamment concerner les refus de tri et les résidus d’incinération des ordures ménagères préalablement traitées en unité de valorisation énergétique… La détermination du caractère ultime d’un déchet peut être effectuée grâce au plan d’élimination des déchets ménagers et assimilés de votre département. Celui-ci est consultable en préfecture.

Des installations sécurisées

Les installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND), anciennement appelées Centres d’enfouissement techniques, sont des installations classées pour la protection de l’environnement et sont soumises à autorisation préfectorale. En effet, cette dernière précise notamment les capacités maximales et annuelles de l’installation, la durée de l’exploitation, la superficie de la zone à exploiter et les prescriptions techniques requises.

Ainsi, les ISDND se voient imposer des mesures de conception et de construction basées sur plusieurs barrières de sécurité pour prévenir les risques de pollution des eaux souterraines et des sols : enfouissement des déchets dans des alvéoles, traitement des lixiviats (rejets liquides résiduels liés à la percolation de l’eau dans le sol) et valorisation des émissions de biogaz.

Vue aérienne de l'ISDND d'Urville-les-Aucrais (14)