Conseils pratiques

Conseils pratiques sur le compostage

Gestion des apports

Il est important que vous variez les apports et que vous alterniez, par couches de 15 à 20 cm, les déchets secs (feuilles mortes, branches,…) et les déchets humides (tontes de pelouse, déchets de cuisine…). Il en est de même pour les déchets fins et grossiers.

Il est préférable que vous laissiez sécher les tontes de pelouse 1 à 2 jours avant de les incorporer au compost. L’herbe fraîche ne doit représenter que 30% au maximum du volume de votre compost.

Coupez les déchets de grande taille telles que les branchettes, en morceaux d’une dizaine de centimètres. Ainsi, ils auront une plus grande surface d’échange avec les micro-organismes décomposeurs et leur décomposition en sera accélérée.

Déchets à proscrire

Parmi les déchets de cuisine

Huiles végétales, laitages, matières grasses.

Les restes de viandes, de poissons, les os et arêtes qui risquent d’attirer des parasites.

Parmi les déchets de jardin

Les gros branchages, les plantes et végétaux traités ou malades, les plantes grainées, les résineux (thuya, cyprès, sapin), le lierre, le laurier et le liseron.

Parmi les autres déchets

Les mégots de cigarette, les charbons de barbecue, le contenu des aspirateurs, les pierres, les papiers de couleur et imprimés, le bois des palettes, le contre-plaqué, les litières de chats et de chien, tous les matériaux non biodégradables.

Oxygénation et brassage

Afin d’homogénéiser le compost et d’accélerer son développement, le compost doit être régulièrement oxygéné, surtout en début de cycle. Effectuez donc un léger brassage à l’aide d’une fourche lorsque vous apportez des déchets, par la suite, un brassage tous les 1 à 2 mois sera suffisant.

Humidité

Un compost optimal doit être humide, à la manière d’une éponge pressée, mais sans excès. Lorsque la météo est sèche, notamment l’été, touchez votre compost, s’il est sec, arrosez le légèrement, sans pour autant le détremper.

Ceci est un texte de test qui ne veut rien dire et qui, d’ailleurs, ne dit rien, répondant ainsi parfaitement à sa raison d’être. Il peut être répétitif, à l’extrême parfois.Ceci est un texte de test qui ne veut rien dire et qui, d’ailleurs, ne dit rien, répondant ainsi parfaitement à sa raison d’être. Il peut être répétitif, à l’extrême parfois.Ceci est un texte de test qui ne veut rien dire et qui, d’ailleurs, ne dit rien, répondant ainsi parfaitement à sa raison d’être. Il peut être répétitif, à l’extrême parfois. bom2013